La high line : une promenade incontournable
La high line : une promenade incontournable

La high line : une promenade incontournable

En quelques années d’existence la high line est devenue une promenade incontournable à New York. Il s’agit d’un parc suspendu aménagé sur 2,3 km à partir des anciennes voies ferrées aériennes désaffectées du Lower West Side. Je vais donc te montrer le meilleur moyen d’y accéder ainsi que tous les spots à ne pas manquer, mais avant cela remontons quelques années en arrière et découvrons son histoire.

L’histoire d’une promenade née sur le rail

Métro aérien à New York en 1903
Métro aérien à New York en 1903

Au 19eme siècle New-York était une cité grouillante et industrielle d’où les trains de marchandise traversaient Manhattan afin de livrer les biens de première nécessité aux habitants. Piétons, chevaux et trains se côtoyaient engendrant souvent des accidents mortels, tant et si bien que la 10eme Avenue était surnommée « Avenue de la mort ».

Les pouvoirs publics s’émurent alors de la situation et construisirent une ligne de chemin de fer surélevée pour résoudre le problème. C’est ainsi que la West Side Elevated Line fut créé en 1934 permettant le transport de viande, produits laitiers…la ligne serpentant à travers les immeubles.

Les années passèrent et la livraison par camion commença à détrôner le train. La ligne se trouva alors désaffectée et la nature reprit ses droits. Il fallut attendre 1999 pour que deux riverains fondent l’association « les amis de la High line » afin de sauver la structure de sa destruction programmée. Un concours d’idées fut lancé, certaines ne manquant pas de piquant. Nous avons ainsi échappé à la construction d’une montagne russe ou d’une piscine :-). Finalement prenant comme modèle le succès de la coulée verte parisienne située près de la Bastille, le projet d’un parc urbain suspendu fut retenu.

C’est ainsi qu’après de nombreuses années de réhabilitation, la première section fut ouverte en 2009. Considérée comme la « plus longue terrasse végétalisée du monde », elle corrige l’effet d’îlot de chaleur et fournit de l’ombre, de l’oxygène et des habitats pour divers végétaux, champignons, micro-organismes, oiseaux et insectes.

Quels sont les meilleurs spots à ne pas rater lors de ta promenade sur la High line

Avant de t’expliquer les spots à ne pas rater si tu te promènes sur la high line, tu trouveras ci-dessous les restrictions dues au COVID :

1/Les infos COVID à retenir

Les jours de semaine la High Line est ouverte de 7h à 21h sans réservation préalable. Le week-end une réservation préalable est requise entre 12h et 18h00 que tu pourras trouver sur le site officiel. Elle est gratuite et il est conseillé de s’y prendre à l’avance afin de pouvoir accéder à la High Line. Tu ne pourras y accéder que par certaines entrées à Gansevoort Street, 23rd Street, ou 30th Street. Le week-end de 9h à 12h et de 18h à 21h aucune réservation n’est nécessaire. Le port du masque est obligatoire.

Les conditions d’accès étant sujettes à changement en fonction de l’évolution de la pandémie, je te recommande vivement avant ton voyage d’aller sur le site officiel de la High Line afin de connaître les dernières mises à jour !

2/Les endroits à ne pas manquer lorsque tu te promènes sur la High Line

Petites remarques d’ordre général

L’entrée est gratuite, Le parcours sur la High Line étant de 2.3 km, compte bien 2 à 3 heures de marche afin de parcourir le parc et prendre ton temps pour photographier les endroits qui te plairont (et ils vont être nombreux) ou te poser et regarder le spectacle de la rue en contrebas.

Il n’y a pas d’ordre prédéfini pour commencer ta balade, tu peux commencer par le Nord et finir vers le Sud, direction le Meatpacking District ou commencer par le Sud et terminer par le Nord, direction Broadway. A titre personnel, j’aime bien commencer par le Sud et m’arrêter au Chelsea Market, histoire de prendre mon petit-déjeuner sur la High-Line et terminer vers l’attraction the Vessel, mais libre à toi de faire l’inverse si tu préfères !

Les 10 endroits à ne rater sous aucun prétexte

the high line NYC
the high line NYC

La plateforme de la fondation Tiffany and Co est située à l’entrée Sud du parc sur Gansevoort Street, et propose un point de vue inédit sur le Meatpacking District en contrebas ainsi que sur le Whitney Museum conçu par Renzo Piano, juste à côté.

Les bâtiments architecturaux bordant la High Line permettent d’avoir un bon aperçu de la diversité architecturale de la ville, il te suffira juste de te promener le nez en l’air. Je te recommande notamment l’hôtel The Standard sur la 13th St, qui enjambe le parc, le bâtiment du Chelsea Market, anciennement usine de Nabisco (et le lieu de naissance de l’Oreo), l’IAC Building de Frank Gehry (W. 18th St.); et la tour d’appartements Chelsea Nouvel de Jean Nouvel (W. 19th St.).

IAC Building
IAC Building

Les œuvres d’art modernes éphémères bordant la High Line qui se marient si bien avec les buildings avoisinant et le parc.

Les œuvres de Street art parcourant les murs des immeubles New-yorkais à admirer tout le long de ton parcours.

STREET ART NYC
Street art NYC

La terrasse et le plan d’eau Diller-von Furstenberg entre la 14th et la 15th St. qui te permettra de te détendre sur des chaises longues inclinables, ainsi qu’une pièce d’eau permettant aux enfants de patauger aux beaux jours. C’est l’endroit idéal pour regarder le soleil se coucher sur la rivière Hudson.

Le Chelsea Market Passage, 15th St, il s’agit de l’ancien quai de chargement de l’ancienne usine Nabisco (site du marché de Chelsea aujourd’hui), cette section semi-fermée à deux niveaux accueille plusieurs stands de nourriture et un café en plein air.

chelsea market passage

Marches près de la 10e Avenue, 17th St c’est l’endroit idéal pour faire une pause sur ses marches en bois aux allures d’amphithéâtre. Elles surplombent la circulation en contrebas sur la 10e Avenue. Juste en face, s’il fait beau tu pourras apercevoir la Statue de la Liberté.

high line

La pelouse de la 23th St, la seule pelouse verte du parc, populaire pour les pique-niques, généralement ouverte de mai à septembre.

Pelouse de la High Line
Pelouse de la High Line

La plateforme d’observation de la 26th St, clin d’œil aux panneaux d’affichage qui servaient autrefois de publicités au niveau de la rue le long de la High Line, cette immense verrière donne l’impression d’observer la ville comme dans un film. Pour les passants en bas à Chelsea, ce sont les visiteurs de High Line qui jouent les figurants de ce film pas comme les autres.

La Pershing Square Beams de la 30th St, cette section la plus récente du parc révèle la charpente d’origine du chemin de fer, avec ses poutres en acier étant désormais recouvertes de silicium. Elle est conçue pour l’exploration des enfants avec des éléments permettant de grimper et jouer, un endroit parfait pour les kids cascadeurs !

Comme tu le vois, il y a énormément de choses à faire et à voir sur la High Line, qui est devenue en quelques années seulement une promenade incontournable à New York ! Et toi as tu déjà arpenté la high line ? quel est ton endroit préféré ?

Si vous avez aimé l'article vous êtes libres de le partager

2 commentaires

  1. L’histoire de la High Line est vraiment superbe ! Je ne l’a connaissais pas mais j’aime beaucoup les évènements d’apparences négatives qui se transforme en quelque chose de positif. Ça ouvre toujours les perspectives sur le fait qu’il n’y a rien dans le monde de totalement négatif. Arriver à faire d’une ligne de chemin de fer, un décors aussi magnifique, c’est vraiment admirable.

    Merci pour le partage, ça donne envie de prendre un biais d’avion et d’aller voir ça de nos propres yeux. Les. illustrations sont très jolies.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :