Lexique subjectif sur New-York
Lexique subjectif sur New-York

Lexique subjectif sur New-York

Je te propose un petit lexique subjectif sur New-York qui te permettra je l’espère de mieux connaître les us et coutumes de la ville qui ne dort jamais !

Alphabet City

Alphabet City tient son nom du carré que constituent les Avenue A, B, C, et D (les seules avenues portant une lettre). Des années 1950 à la fin des années 1990, ce quartier était réputé pour être un coupe-gorge, dont les habitants avaient comme dicton (qui n’a heureusement aujourd’hui plus lieu d’être) :

Avenue A, you’re Alright Avenue A, tout va bien
Avenue B, you’re Brave Avenue B, vous êtes courageux
Avenue C, you’re Crazy Avenue C, vous êtes fou
Avenue D, you’re Dead Avenue D, vous êtes mort.

Big Apple

Le surnom de New-York, Big Apple « la Grosse Pomme » est sujet à controverse chez les historiens de New-York. L’hypothèse la plus plausible semble celle d’un article hippique paru dans les années 20. L’expression venait des garçons d’écurie afro-américains travaillant aux champs de courses de la Nouvelle-Orléans.

Rudy Giuliani raconta la suite lors d’une inauguration « Une dizaine d’années plus tard, les musiciens de jazz commencèrent à appeler New York la « Grande Pomme », désignant la ville (en particulier Harlem) comme la capitale mondiale du jazz. Le surnom devint vite synonyme de New York et de sa diversité culturelle. Au début des années 1970, l’expression joua un rôle important dans la relance de l’économie touristique grâce à une campagne menée par le New York Convention and Visitors Bureau« .

Bagel

Bagel
Bagel

Petit pain rond faisant partie intégrante de la culture juive d’Europe de l’Est, les immigrés apportèrent la recette du bagel avec eux à New York dans les années 1880. Depuis lors, le bagel s’est imposé comme un aliment iconique de New-York et de l’Amérique du Nord en général où son marché représentait un milliard de dollars de ventes en 2019.

Block

Si tu demandes ta route à un New-Yorkais, il y a de fortes chances qu’il te dise que tel monument est à X blocks de ton point de départ. En Europe on raisonne en effet en rues alors qu’en Amérique du Nord on parle plutôt de blocks. A Manhattan, un bloc mesure 80 mètres d’une rue à l’autre et 274 mètres d’une avenue à l’autre. Il est généralement admis qu’il faut une bonne minute pour aller d’un bloc à un autre. Te voilà prévenu si on t’indique que tu es à 30 blocks de ta destination 🙂

Et maintenant tu peux toi aussi chantonner avec J-Lo (native du Bronx) :

« Don’t be fooled by the rocks that I got
I’m still, I’m still Jenny from the block
Used to have a little, now I have a lot
No matter where I go I know where I came from (From the Bronx) »

Borough

La ville de New-York se compose de cinq arrondissements dits boroughs, Manhattan, Bronx, Queens, Brooklyn et Staten Island. En tant que touriste et pour un premier voyage tu ne visiteras sans doute que Manhattan et un petit peu Brooklyn. Mais sache que les autres boroughs ont chacun leur particularité et méritent eux aussi le détour !

Brooklyn

Il s’agit du borough le plus peuplé de New-York avec 2 600 000 habitants. Il a longtemps été considéré comme un borough populaire brassant des immigrés venant de tous les coins du monde. C’est actuellement un borough en pleine gentrification, où règnent les hipsters (notamment dans le quartier de williamsburg). Ne manque pas Prospect Park le pendant de Central Park à Manhattan, ainsi que que son jardin botanique ou le musée de Brooklyn équivalent du MET. Enfin, si tu es fan de Street Art, les rues de Bushwick sont à ne pas rater !

Brownstone

Lexique New York Brownstone
Photo by Megan Markham on Pexels.com

Les immeubles en Brownstone (littéralement en pierre marrons) sont typiques des quartiers de Brooklyn, de l’Upper West side à Manhattan et de Harlem. Leur couleur rouge/marron est du au grès utilisé qui a une forte teneur en fer et était extrait dans le New Jersey voisin. Bien que d’apparence très chic, ces immeubles ont été conçus à l’origine pour la classe moyenne ne pouvant pas s’offrir de maison en marbre ou calcaire ! Je suis sûre que vous avez déjà dû en apercevoir dans des films ou des séries tant ses maisons sont caractéristiques de l’habitat New-Yorkais.

Cast-Iron Building

Il s’agit d’un type d’immeubles que tu pourras retrouver en quantité à Soho et qui a comme particularité d’être construit en fonte, alliage qui avait comme avantage de ne pas coûter très cher et de pouvoir prendre quantité de formes différentes (gothique, classique, italien) tout en étant facile à réparer. Si tu souhaites prendre des photos sympas de ces immeubles typiques de Soho je te conseille de te rendre à Greene Street qui regorge d’immeubles de type cast-iron.

Citernes d’eau

Si tu lèves les yeux au ciel et New-York est La ville où le touriste se retrouve très souvent le nez en l’air 🙂 tu remarqueras sûrement les citernes d’eau juchées en haut des immeubles ! L’utilité de ces châteaux d’eau est intimement liée à la hauteur des immeubles. En effet, à partir du 7eme étage ces citernes étaient nécessaires afin de transporter l’eau en toute sécurité, l’infrastructure de l’immeuble ne pouvant pas supporter la pression au delà de 6 étages ! Cette eau est acheminée par des tuyaux dans les bâtiments et sert à un usage quotidien (douche, boisson, incendie). Les réservoirs contiennent 37 854 litres d’eau et ne prennent que 2 à 3 heures à remplir. Les citernes sont en acier mais la plupart en bois ce qui est moins cher et est un meilleur isolant, permettant à l’eau de ne pas geler en hiver. C’est un système ancien mais qui marche toujours et rend les toits de New-York reconnaissables entre mille !

Cosmo

Si comme moi, tu as passé tes jeunes années à regarder Sex in the city, tu sais que le cocktail préféré des héroïnes était le Cosmopolitan (ou Cosmo pour les intimes) symbole du cocktail glamour made in New-York ! Cocktail rose girly à base de vodka, triple sec, citron vert et canneberge, son goût doux et acidulé en ravira plus d’une. Si tu as plus de 21 ans (règlementation US oblige) n’hésite pas à en commander et à te prendre pour Carrie Bradshaw.

Deli

Un délicatessen (deli en abrégé) désigne un restaurant servant principalement des plats d’origines juifs ashkénaze, où l’on trouve des mets tels que du pastrami, du saumon fumé (vendus en sandwichs ou au poids), des bagels, des pickles, des soupes…Ces lieux sont typiques de New-York et y déjeuner au moins une fois dans sa vie, fait partie de l’expérience à vivre dans la Grosse Pomme. Je ne peux donc que te recommander de goûter aux gargantuesques sandwiches aux pastramis de Katz’s delicatessen et aux non moins délicieux bagels au saumon fumé et câpres de chez Barney Greengrass !

De Niro

S’il y a bien un acteur qui représente New-York et dont il faut avoir vu ses films (ceux de sa première partie de carrière, les dernières années étant plus anecdotiques à mon sens), c’est bien lui ! Né à Manhattan en 1943 il symbolise, à travers ses films et son partenariat avec Scorsese, le New-Yorkais Italo-Américain, pour le meilleur et pour le pire (Mean Streets, Taxi Driver, New York New York, Raging Bull). De Niro et la ville sont également étroitement liés à travers le quartier de Tribeca (acronyme de Triangle Below Canal Street situé au Sud Ouest de Manahattan), où il a massivement investi à travers un hotel, des restaurants, un festival du film et en nommant sa société de production du nom de ce même quartier. Alors avant de partir à New-York, un petit visionnage d’un de ses films ne fait jamais de mal histoire de se mettre dans l’ambiance ! 😉

Dog

Lexique New York chien

Le New-Yorkais et son chien : une grande histoire d’amour ! Ne t’étonnes donc pas si tu remarques des endroits dans les parcs spécialement réservés pour nos amis à quatre pattes, ou si tu remarques une personne promenant une foultitude de chiens. Il s’agit d’un dog-sitter, une personne chargée de s’occuper des chiens pendant la journée (et donc de les promener) pendant que leur maître travaille ;-). Fait très appréciable à New-York, les chiens sont généralement calmes et les rues sont propres (Hello Paris !) car le New-Yorkais est respectueux de la voirie et de ses concitoyens et que celui qui aurait un oubli risquerait une amende salée de 250 à 1000 dollars !

Dumbo

Lexique New York DUMBO
Quartier DUMBO

Non, je ne vais pas te parler de l’éléphant de Disney, mais bien d’un quartier de Brooklyn que j’apprécie tout particulièrement ! Encore un acronyme, les New-Yorkais en raffolent, de Down Under the Manhattan Bridge Overpass. Situé entre les ponts de Brooklyn et de Manhattan, cet ancien quartier industriel rempli de vieux entrepôts désaffectés s’est totalement gentrifié avec l’arrivée d’artistes attirés par les loyers peu chers et la superficie disponible. Le quartier est à l’heure actuelle rempli de lofts, de galeries d’arts et de commerces hypes. Avec ses ruelles pavées, sa vue à couper le souffle sur Manhattan et le pont de Brooklyn et ses petits cafés, je ne peux que te recommander chaudement d’y passer quelques heures, tu ne seras pas déçu !

Escalier de secours

Encore un élément architectural typique du paysage New-Yorkais ! Tu as forcément remarqué ces escaliers dans des films ou séries prenant New-York comme décor. Ces escaliers répondent avant tout à un besoin de sécurité et aux terribles incendies ayant ravagé certains immeubles au cours du 19eme siècle dont les habitants se trouvaient prisonniers. C’est ainsi qu’en 1867 une loi, le Tenement Act, rendit obligatoire ses escaliers pour tous les immeubles. De nos jours, ces escaliers font plus souvent office de mini jardins ou balcons que de véritables issues de secours (même si règlementairement rien ne devrait venir les obstruer).

Gay pride

photo of woman holding rainbow flag
Photo by Brett Sayles on Pexels.com

La marche des fiertés et les droits LGBTQI trouvent leur origine dans les émeutes de Stonewall, bar homosexuel situé à Greenwich Village dans Manhattan. Le 28 juin 1969, lors d’une descente de police dans ce bar (rappelons que l’homosexualité était alors un délit) les habitués se révoltent contre ces arrestations. C’est cette date qui est choisi chaque année pour commémorer la marche des fiertés un peu partout dans le monde. Le Stonewall Inn existe toujours et un petit parc le Christopher Park accueille le Stonewall National Monument représentant un couple d’hommes et de femmes en train de discuter.

Gotham

Parmi les multiples surnoms donné à New-York, l’un des plus connus est Gotham. Ce surnom a été inventé par Washington Irving, l’auteur de La Légende de Sleepy Hollow, qui l’a surnommée ainsi au 19eme siècle afin de critiquer la culture et la politique new-yorkaise de l’époque. Le terme “Gotham” (qui signifie ville des chèvres c.a.d des fous) se mit ainsi à désigner, les lieux peuplés d’idiots, d’imbéciles ou de fous. Bien entendu Gotham est surtout connu pour être le New-York cauchemardesque de Batman !

Hell’s Kitchen

Quartier de Manhattan, que l’on peut traduire par « cuisine de l’enfer » situé vers Midtown Est, qui était selon les dires d’un journaliste du 19eme siècle  » la zone la plus répugnante de toute la ville ». Heureusement pour nous ce quartier a bien changé et est réputé pour la qualité de ses restaurants !

Hipster

Lexique New York Hipster

C’est au début des années 2000 dans le quartier so bobo de Williamsburg à Brooklyn et dans l’East Village à Manhattan, que le terme hipster semble être apparu. Le Hipster peut se définir comme un jeune blanc de 25-35 ans mélange de bourgeois-bohème, portant une chemise à carreau, une barbe et moustache et arborant des tatouages, roulant en vélo, un cappuccino à la main. Tu en croiseras sans aucun doute à New-York, même si le style hipster s’est depuis exporté dans toutes les grandes capitales mondiales.

Hot Dog

Lexique New York Hot dog
Photo by Caleb Oquendo on Pexels.com

Street-,food iconique de New-York, le hot dog fut inventé par un boucher d’origine allemande qui servait des saucisses dans du pain dans un kiosque de Coney Island. Il eu l’idée de génie d’insérer une saucisse de Francfort dans un pain allongé permettant ainsi d’être mieux tenu et mangé sur la plage et dans la rue. Il surnomma son invention le « red hot ». Quelques années plus tard, un employé ouvrit à quelques blocks de là sa propre entreprise qu’il dénomma Nathan’s Famous et qui est toujours en activité ! Je te recommande d’ailleurs de déguster un de ses hot-dog, ils sont vraiment délicieux !

I love New York

Le slogan « I love NY » a été créé par Milton Glaser, célèbre publicitaire américain, dans le cadre d’une commande faite par l’Etat de New York en 1977, l’objectif étant de rebooster le tourisme dans la Grosse Pomme alors en berne en raison de la faillite de la ville rongée par la criminalité et la drogue. La typologie et le slogan sont devenues tellement célèbres qu’ils ont été repris par d’autres villes; Tu trouveras de nombreux objets avec ce slogan (mugs, tshirts….) dans toutes les boutiques de souvenirs de NYC.

Manhattan

body of water near city buildings
Photo by Chris Schippers on Pexels.com

Borough le plus connu de la ville de New-York, c’est l’arrondissement le plus densément peuplé et le cœur économique, financier et culturel de celle-ci et des Etats-Unis. Manhattan comprend de nombreux sites emblématiques, comme l’Empire state building, Central Park, Times square….raison pour laquelle c’est l’arrondissement dans lequel tu vas passer la majeure partie de ton temps du moins lors d’une première visite.

New York New York (chanson)

« If I can make it there
I’ll make it anywhere

It’s up to you
New York, New York
New York, New York
I want to wake up in a city
That doesn’t sleep
And find that I’m number one
Top of the list
Head of the heap
King of the hill
« 

Qui ne connaît pas cette chanson mythique de Frank Sinatra, devenue l’hymne officieux de la ville ! C’est pourtant une autre grande voix, Liza Minnelli qui l’a chanté la première pour le film New York New York de Scorsese. Sinatra repère la chanson et l’enregistre deux ans plus tard en 1979 en en faisant le tube planétaire que l’on connaît !

Pastrami

The sandwich made in New-York servi dans de nombreux Deli dont le plus célèbre est Katz’s Delicatessen. Spécialité juive d’Europe de l’Est, ramenée par les immigrants venus s’installer nombreux dans la Big Apple, le pastrami ne désigne pas un morceau de viande, mais une façon de conserver et préparer celle-ci. La viande est saumurée et assaisonnée avec un mélange d’herbes et d’épices, puis fumée et cuite à la vapeur. Ce sandwich est généralement servi chaud. La viande est coupée en tranches très fines, à la main puis placée entre deux tranches de pain.

Pizza

Lexique New York Pizza
Photo by Brett Jordan on Pexels.com

La pizza américaine trouve son origine dans la diaspora italienne installée à Little Italy. Son origine remonte à 1905, dans un commerce tenu par Gennaro Lombardi. Son pizzaïolo fraîchement arrivé de Naples eu un grand succès auprès de ses clients. L’épicerie Lombardi devint la pizzeria Lombardi, la toute première des États-Unis. Cette pizzeria est toujours en activité et mérite donc un petit arrêt pour déguster une succulente pizza et revisiter une part d’histoire de la ville.

La pizza New-Yorkaise a comme particularité d’avoir une pâte très fine et croustillante, recouverte de tomates San Marzano et d’une grande quantité de fromage. Elle est cuite dans un four à charbon très chaud. La texture de sa pâte est due non seulement à la farine sans gluten généralement utilisée (farine de maïs), mais également aux minéraux présents dans l’eau potable de New-York. Elle est donc inimitable et mérite donc d’être dégustée lors de ton voyage dans la Grosse Pomme.

Queens

Borough moins connu que Manhattan ou Brooklyn, il possède pourtant de nombreux atouts pour ceux et celles souhaitant sortir des sentiers battus. Il abrite l’aéroport international JFK mais il serait vraiment dommage de ne le réduire qu’à cela. Pour celui qui aime l’art contemporain, le MOMA PS1 et le NOGUCHI museum sont des must. Le street art est également très présent dans ce borough notamment à Welling court square. En outre les amoureux de gastronomie et de micro-brasseries ne seront pas déçus. Preuve de sa gentrification, le Smorgasburg s’y est installé (miam !). Enfin, les amateurs de sport y trouveront également leur compte avec le Citi Field Stadium et l’équipe de baseball des METS qui y joue à domicile, rockaway beach et ses surfers, et bien sûr l’US OPEN qui se déroule chaque année au mois d’août à flushing meadows.

Scorsese

On ne présente plus Martin Scorsese immense cinéaste et enfant de New York, né dans le Queens, ayant grandi dans Litte Italy et dont l’œuvre se déroule très souvent dans sa ville natale. J’adore ce cinéaste et mon amour de New-York a aussi grandi grâce à lui et à sa façon de filmer sa ville qui est souvent un personnage à part entière. Tu as bien compris que je te recommande fortement de visionner son œuvre afin de partir à la découverte de NYC.

Soho

Quartier de Manhattan reconnaissable pour son architecture avec ses immeubles en fonte (Iron building) et ses rues pavées, elle regroupe des magasins de grande marque et est très prisé le week-end lorsque touristes et new-yorkais y font leur shopping. C’est donc là qu’il faut aller si tu veux faire chauffer ta carte bleu en dénichant les dernières tendances.

Subway

Lexique New York Métro

Le métro de NYC compte 425 stations répartis sur 24 lignes, ce qui le place au premier rang mondial quant au nombre de lignes et de stations desservies. Il fonctionne 24H/24 et 7J/7. Les lignes sont presque exclusivement souterraines à Manhattan, alors qu’elles sont en majorité aériennes dans le reste de la ville. Le métro reste souvent le moyen le plus rapide et le moins cher pour relier un point à un autre, alors ne te prive pas de l’utiliser, tes pieds te diront merci ;-).

Taxis

Lexique New York Taxis

Les taxis new-yorkais sont reconnaissables entre mille ! Il faut dire que leur couleur jaune tranche dans le paysage urbain. L’origine de cette couleur remonte à 1915, année durant laquelle l’entrepreneur John Daniel Hertz, fonda une société de gestion de taxis à Chicago, la Yellow Cab Company, qu’il développa par la suite dans les principales villes américaines, dont New York. La couleur jaune fut adoptée suite à une étude de l’université de Chicago, indiquant que cette couleur serait la plus visible de loin. En 1967 une loi impose à tous taxis, une carrosserie de couleur jaune.

Zoo (Bronx)

Le zoo du Bronx est l’un des plus grands et plus beau zoo du monde. Si tu as des enfants, ce serait dommage de ne pas y consacrer ta journée. Situé dans le Bronx, je te rassure le trajet en métro est sûr et tu ne seras pas seul à faire le trajet. C’est l’un des premiers zoos en Amérique du Nord à placer les animaux dans des décors naturels plutôt que dans des cages. Il est connu pour le Wild Asia Tramway, (un monorail à partir duquel les spectateurs peuvent voir les animaux asiatiques de très près), et pour Jungleworld, (exposition en intérieur de plantes et d’espèces animales provenant des forêts tropicales humides). Quant aux primates, le zoo offre aux spectateurs la Congo Gorilla Forest, qui est la plus grande forêt tropicale artificielle au monde.

J’espère que ce lexique subjectif sur New-York t’auras permis de mieux appréhender la ville et donné envie de t’y plonger ! Quel est le terme qui t’as le plus surpris/étonné/amusez ?

Si vous avez aimé l'article vous êtes libres de le partager

3 commentaires

  1. Une fois n’est pas coutume, je vous laisse un commentaire pour vous remercier pour vos articles. Je ne connais pas New-York si ce n’est pas les images d’Epinal que le télévision nous en donne et à chacun de vos articles j’ai l’impression de découvrir une nouvelle ville… Donc MERCI pour vos articles, vos illustrations qui sont une vraie plongée dans cette ville hors normes !!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :